Liquidation judiciaire et factures impayées

Un client qui ne vous paye pas n’est pas une situation à prendre à la légère, surtout quand il est l’un de vos principaux clients.

A court terme, vous temporisez, puisez dans votre trésorerie pour assurer les dépenses liées à votre activité. Vous positivez en vous disant qu’il va bien finir par vous payer.

A moyen terme, la situation se crispe : votre trésorerie est au plus bas, voire négative. A votre tour, vous payez vos fournisseurs en retard, faute de mieux.

A long terme, c’est la catastrophe : vous êtes dans l’incapacité d’honorer vos fournisseurs, vous devez emprunter pour payer les salaires de vos collaborateurs et la rumeur de votre quasi-insolvabilité se répand.

La suite, elle est classique : votre société est placée en redressement judiciaire, voire en liquidation. Il ne vous reste plus que les yeux pour pleurer.

Ce scénario désastreux n’est malheureusement pas marginal en France.

Plus d’une société sur quatre en situation de faillite l’est pour ce motif : ses fournisseurs ne la payaient pas (ou avec trop de retard).

Voilà pourquoi il est important que vous instauriez une politique de recouvrement de créances efficace au sein de votre structure.

Improviser, attendre ou prier pour qu’un débiteur se décide à vous lâcher le fric qu’il vous doit est le meilleur moyen de vous foutre dans la merde, vous, vos associés, vos collaborateurs mais aussi vos fournisseurs, par ricochet.

Un seul très gros impayé peut avoir des répercussions en cascade. C’est l’effet domino : on ne vous paye pas, vous ne payez pas à votre tour, vos fournisseurs les plus fragiles ne peuvent plus payer leurs factures et ainsi de suite.

Une grosse société en position de force et de monopole n’honore pas le paiement de ses factures et ce sont des dizaines d’entreprises qui se retrouvent le couteau sous la gorge.

Voilà pourquoi vous devez prendre ces histoires d’impayés au sérieux, et pas qu’un peu.

J’ai travaillé pendant 12 ans dans le recouvrement de créances et j’en ai vu de toutes les couleurs !

Aujourd’hui, j’aide les entreprises à prendre les bonnes décisions, celles qui leur permettront de faire passer les mauvais payeurs à la caisse.

P.S :  Vos clients ne vous payent pas et vous ne savez plus quoi faire pour récupérer votre argent ? Rejoignez ma liste de contacts privés et recevez par e-mail les meilleures techniques de recouvrement. C’est par ici !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.