Votre client n’a plus d’argent : que faire ?

Quand on fait du recouvrement de créances, on tombe souvent sur des mauvais payeurs et des professionnels de l’arnaque.

Mais parfois, il arrive que l’on tombe sur un débiteur honnête, qui ne souhaite qu’une chose : nous payer. Le problème, c’est qu’il est dans l’incapacité financière d’honorer ses engagements.

Alors, que pouvez-vous faire ?

Eh bien, commençons d’abord par ce que vous ne devez pas faire : le harceler, l’inonder de courriers de relance et le menacer de lui envoyer les huissiers.

Cela ne sert à rien, car le souci n’est pas qu’il ne veut pas vous payer, il ne PEUT pas. Nuance.

Vous pouvez lui envoyer une équipe d’anciens légionnaires pour lui défoncer la gueule ou lui couper un doigt, cela conduira au même résultat.

La solution ? Lui proposer un paiement en plusieurs fois, ce que l’on appelle dans le jargon du recouvrement, un échéancier de paiement.

Attention : l’échéancier de paiement ne doit être accordé qu’aux clients de bonne foi et en lesquels vous avez confiance.

Si vous avez un doute, jetez un œil à cet article où je vous aide à identifier les débiteurs de mauvaises fois.

Un échéancier, ça peut inclure des frais (intérêts de retard, forfait 40 euros…) ou pas. C’est à vous de décider. Il n’y a pas de règle absolue.

Vous voulez gagner du temps ?

Je sais.

C’est la raison pour laquelle je vous ai préparé 2 modèles d’échéancier gratuits à adresser à vos clients.

Le 1er est un échéancier de paiement avec frais.

Le 2ème est un échéancier de paiement sans frais.

La chasse aux impayés est ouverte, et je vous fournis les cartouches !

P.S :  Vos clients ne vous payent pas et vous ne savez plus quoi faire pour récupérer votre argent ? Rejoignez ma liste de contacts privés et recevez par e-mail les meilleures techniques de recouvrement. C’est par ici !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.