Relance clients : mettez un coup de pression !

Quand un client ne paye pas vos factures et que vous décidez de lui envoyer un courrier de mise en demeure pour le rappeler à ses obligations, vous commettez, probablement comme 90 % des entreprises, la même erreur classique.

Dans cet article, vous allez apprendre à améliorer l’efficacité de vos relances courriers avec une simple petite astuce.

Mise en demeure et date butoir jeveuxmonfric

Le recouvrement de créances, stratégie d’entreprise indissociable d’une trésorerie en parfaite santé, ne doit pas se prendre à la légère et s’improviser. Car en faisant tout et n’importe quoi de façon décousue, vous vous décrédibilisez face aux mauvais payeurs et aux professionnels de l’arnaque.

Quand un client ne vous paye pas et que vos courriers de relance simple et vos appels téléphoniques n’ont pas portés leurs fruits, vous allez devoir lui adresser une mise en demeure en recommandé.

L’objectif de la mise en demeure est triple :

  • Officialiser la relance grâce à la preuve que vous confère l’accusé de réception de votre courrier.
  • Faire savoir à votre client que cette lettre constitue sa dernière chance de vous payer avant que vous ne lanciez une action contentieuse ou judiciaire.
  • Fixer une date butoir après laquelle vous lancez les hostilités (s’il ne vous a toujours pas payé).

(Si vous ne savez pas comment rédiger une mise en demeure, cliquez ici pour télécharger votre modèle de courrier gratuit).

Malheureusement, la plupart des comptables et des gérants d’entreprise, lorsqu’ils rédigent une mise en demeure (ou tout autre courrier de relance), font systématiquement la même erreur et écrivent la phrase suivante :

« Sans paiement de votre part sous 8 jours, votre dossier sera transféré à notre service contentieux. »

Ou

« Nous vous mettons en demeure de procéder au règlement de notre facture dans les 15 jours suivants la réception de ce courrier ».

Le souci avec les délais de ce type, c’est qu’ils ne sont pas pris au sérieux par les mauvais payeurs.

Pourquoi ?

  1. Parce qu’ils sont trop vagues, approximatifs.
  2. Parce qu’ils rendent votre courrier banal et qu’ils donnent l’impression que vous avez envoyé le même à tous vos débiteurs.
  3. Parce qu’ils ne permettent pas d’enclencher un compte à rebours dans le cerveau de votre client.

Alors, que devez-vous faire ?

Eh bien, c’est très simple. Au lieu d’accorder à votre débiteur un délai de 8 ou 15 jours, communiquez-lui la date précise après laquelle il sera trop tard pour vous payer et échapper à une procédure judiciaire.

Ecrivez noir sur blanc :

« Nous vous mettons en demeure de procéder au règlement de notre facture avant le 15 septembre 2019. »

En faisant référence à une date bien précise, vous mettez un coup de pression bien plus important à votre client.

mauvais payeurs recouvrement creances

D’une part, il comprend que votre mise en demeure a été personnalisée et s’adresse tout particulièrement à son dossier, et d’une autre, le compte à rebours s’enclenchera dans sa tête avec plus de percussions qu’un simple et floue « à payer dans les 15 jours ».

Pensez aux Impôts.

Quand vous recevez votre courrier vous invitant à déclarer vos revenus, à payer votre taxe d’habitation ou je ne sais quelle autre racket joyeuse contribution, le service des impôts ne fait pas dans l’approximation ou la nonchalance.

Non, il vous donne une date bien précise avant laquelle vous avez intérêt à tout mettre en ordre et payer, sans quoi vous vous exposez à de terribles représailles !

Si les Impôts envoyaient des courriers et des avis avec des délais nous demandant de payer dans les 15 jours ou de déclarer nos revenus courant du mois, l’impact serait beaucoup moins important et les retards et les oublis seraient multipliés par 10 à l’échelle nationale.

impayés relance clients

Alors, soyez aussi efficaces et cruels précis que les Impôts : donnez une date fixe aux mauvais payeurs et mettez vos menaces à exécution une fois la date butoir dépassée (par exemple en lançant une injonction de payer).

Pour recevoir gratuitement d’autres astuces par e-mails et arrêter l’hémorragie de fric, rejoignez ma liste de contacts privés :

A tout de suite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.