Il recouvre un impayé à la Kalashnikov

Partager cet article

Je ne le répéterai jamais assez : soyez ferme et intransigeant avec les mauvais payeurs.

Ceci dit, je vous invite à rester dans la légalité et à ne pas abuser avec les moyens mis en œuvre pour recouvrer vos créances.

Mais parfois, quand un créancier ne parvient pas à récupérer son fric en employant les méthodes traditionnelles, il lui arrive de péter les plombs.

C’est ce qui est arrivé au boxeur et businessman américain David Love qui, pour le coup, n’a pas fait dans la dentelle, ce que nous relate le site Dailyrecord.co.uk.

Dans une vidéo tournée dans une salle de gym à l’aide de son smartphone, le boxeur se met en scène en compagnie d’un homme cagoulé tenant dans ses mains le célèbre AK 47.

Un petit film qu’il a aussitôt envoyé à l’un de ses débiteurs.

Et devinez quoi ? Ce dernier a immédiatement réagi en s’acquittant de sa dette.

A croire qu’une Kalash serait plus efficace qu’un courrier en recommandé…

Pour sa défense, David Love s’est justifié en expliquant qu’il s’agissait d’une blague, et qu’il ne fallait voir aucune menace sérieuse dans cette petite mise en scène à l’humour borderline.

Il semblerait pourtant que cet ancien employé d’une société de sécurité officiant sur les puits de pétrole iraquiens n’en soit pas à son coup premier d’essai en matière de recouvrement de créances musclé.

Dans une autre vidéo, le boxer se filme en train de couper les câbles électriques d’un restaurant lui devant de l’argent.

Moralité : si vous ne possédez pas d’arme de guerre à la maison, choisissez une méthode de recouvrement plus classique, comme celle que je vous propose ici.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.