Coronavirus : l’unique producteur français de chloroquine est en redressement judiciaire

Partager cet article

Tandis que le débat fait rage autour de la chloroquine et de l’infectiologue Didier Raoult, le professeur qui défend corps et âme que ce médicament est LE remède au Coronavirus, Le Progrès révèle une information assez inquiétante à ce sujet :

Famar, le seul fabricant français habilité à produire le médicament est en redressement judiciaire depuis le 10 juillet 2019, comme l’atteste le site d’information des entreprises, Société.com (voir capture d’écran ci-dessous).


Famar-chloroquine-didier-raoult-coronavirus-redressement-judiciaire-societe.com
Famar en redressement judiciaire

Redressement judiciaire : c’est quoi ?

Mais avant d’aller plus loin, rappelons pour ceux qui l’ignorent ce en quoi consiste le placement en redressement judiciaire d’une entreprise :

Quand une société connaît de graves difficultés de fonctionnement, en général d’ordres financiers (baisse drastique de l’activité et/ou de la trésorerie, endettement dû à une mauvaise gestion…) elle se retrouve en cessation de paiement. En clair, elle est dans l’incapacité de payer ses factures, ses impôts, voire parfois même les salaires de ses employés.

Si l’on juge qu’il n’y a plus à rien à faire et que l’entreprise doit fermer ses portes, alors cette dernière est placée en liquidation judiciaire (faillite).

Mais si l’on pense que tout n’est pas foutu et que la société en difficulté peut sortir la tête de l’eau et reprendre un jour une activité normale, alors on la place en redressement judiciaire.

Le juge du tribunal de commerce nomme alors un administrateur judiciaire, dont le rôle est de défendre les intérêts de la société placée en redressement judiciaire. Sa mission est d’assister, représenter et surveiller la société en difficulté, qui perd ainsi son indépendance.

La période d’observation (période durant laquelle l’entreprise est mise sous tutelle) dure en moyenne 6 mois, parfois 1 an.

Retour à une activité normale ou faillite

Passée cette période, une décision est prise :

  • Soit l’entreprise a repris une activité normale, et dans ce cas-là, elle sort du redressement judiciaire.
  • Soit l’entreprise se porte encore plus mal et n’arrive pas à s’en sortir. Elle est alors placée en liquidation judiciaire et vouée à disparaître définitivement.

Le miracle Famar

Famar, le fabricant de chloroquine, se trouve ainsi depuis quelques jours dans une situation surréaliste pour une entreprise placée en redressement judiciaire :

Elle tourne à plein régime !

Les laboratoires français n’ont pas de stock de chloroquine et Famar est le seul à pouvoir honorer les commandes, qui, vous vous en doutez, explosent depuis que le professeur Raoult (plébiscité entre autres par le président Trump) a pris l’initiative d’inoculer ce médicament aux porteurs du Coronavirus.

Mais Famar n’est pas sorti d’affaire pour autant. Car sans repreneur, il leur sera compliqué de sortir du redressement judiciaire.

Un syndicaliste de Famar en appelle au Gouvernement Français pour que leur entreprise soit reprise par ce dernier. Une nationalisation pourrait (doit) être envisagée si la chloroquine s’avère être la cure miracle au Coronavirus que le monde attend avec impatience et inquiétude.

Malheureusement, le cas de Famar, qui sera probablement sauvé grâce à un miracle, est marginal :

Une majorité des entreprises placées en redressement judiciaire échoue et finit par mettre la clé sous la porte.

En France, ce sont plus de 50 000 entreprises qui chaque année sont placées en redressement ou en liquidation judiciaire.

Et un quart d’entre-elles se sont retrouvées en difficultés pour un seul motif :

Les factures impayées !

Que s’est-il passé ?

Eh bien, leurs clients ne les payaient pas…

Apprenez le recouvrement des factures impayées

Alors, si vous aussi vous avez un business et que vous voyez vos factures impayées s’accumuler, n’attendez pas pour passer à l’action et vous former aux techniques du recouvrement de créances.

Car si vous adoptez une attitude passive et laxiste, c’est la santé financière et la survie de votre entreprise qui risquent d’être remises en question.

Profitez donc de cette période de confinement pour vous former en ligne et prendre de l’avance sur vos concurrents.

Catalogue des formations disponibles 

Le Recouvrement de Créances pour les Nuls

Combattre les Impayés à la Source

Comment se faire payer par ses clients quand on est auto-entrepreneur, freelance ou patron d’une petite entreprise ?

Restez chez vous, mais formez-vous !

P.S :  Vos clients ne vous payent pas et vous ne savez plus quoi faire pour récupérer votre argent ? Rejoignez ma liste de contacts privés et recevez par e-mail les meilleures techniques de recouvrement. C’est par ici !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.