Astuce-se-faire-payer-plus-vite-raccourcir-delais-de-paiement

N’oubliez pas de faire ça si vous voulez vous faire payer plus vite

Partager cet article

La crise du Coronavirus a entraîné une multiplication par deux du nombre de factures impayées en B2B (quand une entreprise doit de l’argent à une autre).

Les retards de paiement : un fléau qui prend de l’ampleur

Qu’ils soient réellement en difficulté financière ou qu’ils profitent de la situation, les dirigeants de PME comme ceux des grosses entreprises freinent ou retardent les paiements fournisseurs avec un objectif en ligne de mire : protéger leur trésorerie.

Les exigences de vos clients

À côté de ce phénomène inquiétant, un autre risque rapidement d’apparaître, si ce n’est déjà le cas :

La commande en urgence

Les clients exigent de leurs fournisseurs qu’ils les livrent dans des délais plus courts que d’habitude.

Que ce soit :

  • Pour palier aux risques de pénuries diverses
  • Pour pouvoir reprendre une activité normale au plus vite
  • Pour se démarquer de la concurrence, toujours plus rude en période de crise économique

Alors, si cela vous arrive, que l’un de vos clients vous demande d’honorer une prestation dans les trois jours, alors qu’habituellement vos délais de livraison tournent autour de quinze jours, acceptez, si vous le pouvez.

Mais… Exigez une contrepartie !

Raccourcissez vos délais de paiement

Raccourcir-delais-de-paiement-client

Si par exemple vous divisez vos délais de livraison par deux, faites de même avec vos délais de paiement.

Si vous facturez à 60 jours en temps normal, facturez cette fois à 30 jours.

Si vous facturez à 30 jours, demandez un paiement à réception de la commande.

Etc.

Vos relations avec votre client doivent être gagnant/gagnant et équilibrées.

Vous acceptez de vous plier en quatre pour le satisfaire, de bosser plus vite pour lui rendre service, c’est tout à votre honneur.

Mais votre client doit à son tour faire un effort.

Il serait totalement injustifié et malhonnête que le « sacrifice » n’opère qu’à sens unique.

Tout travail mérite salaire

Techniques-recouvrement-de-creances-conseils-astuces

On dit souvent que le client est roi.

Peut-être… mais cela ne fait pas pour autant de vous un esclave.

Alors, j’imagine que vous avez peut-être des difficultés quand il s’agit de réclamer de l’argent à un client.

Parce que vous ne savez pas trop comment vous y prendre, parce que vous avez peur de le vexer ou de le faire fuir.

Je vous rassure, c’est parfaitement normal et légitime quand on ne maîtrise pas les techniques de base du recouvrement de créances.

Car oui, le recouvrement, ce n’est pas que du répressif, c’est aussi du préventif (et raccourcir vos délais de paiement quand vous en avez l’opportunité en fait partie).

Vous l’avez compris :

Apprendre les bases du recouvrement est devenu vital aujourd’hui

Faire l’impasse sur cette discipline risquerait de vous coûter très cher, en temps, en énergie et surtout, en argent.

Alors, si vous vous sentez un peu perdu face aux impayés et n’avez aucune idée de ce que vous devriez mettre en place pour faire entrer le cash, pas de panique !

Je suis là pour vous aider et vous guider dans cette jungle sans pitié.

Comment ?

En vous donnant les meilleurs conseils et astuces qui vous permettront de reprendre le contrôle sur vos factures impayées et donc, de gonfler votre trésorerie, le nerf de la guerre.

Pour recevoir tout ça dans votre boîte mail, c’est par ici !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.