impayes-factures-conges

Les factures impayées explosent pendant les congés : que faire ?

Partager cet article

Selon une étude BFM Business / Sidetrade, le nombre de factures impayées est reparti à la hausse ces dernières semaines.

La cause principale de ce rebond ?

Les congés d’été.

Un facteur aggravé par une crise économique violente et inédite qui secoue notre pays depuis le début du confinement.

L’augmentation est de 32 % par rapport à la période précédant le début de la crise.

Les deux secteurs les plus touchés sont l’agroalimentaire (52% de factures impayées à dix jours) et la Finance/Assurance/Immobilier (39%).

Le pire moment pour se faire payer

Ceci dit, Covid ou pas, le mois d’août est avec la période de Noël le pire moment pour espérer vous faire payer par vos clients.

Pourquoi ?

Tout simplement, vous l’avez compris, parce que les gens sont en congés. Et parmi ces gens, il y a probablement le comptable de votre client ou la personne qui vous a passé commande

Techniques-recouvrement-de-creances-conseils-astuces

La bonne excuse pour ne pas vous payer

Mais attention !

Si les congés et l’absence massive de personnel dans les entreprises peuvent expliquer les retards de paiement, ils ne doivent pas les justifier.

Soyons clairs : si votre client vous explique qu’il ne pourra pas vous payer dans l’immédiat parce que sa comptable ou lui-même sont en train de se la couler douce sur une plage de la côte Atlantique, c’est, excusez-moi du terme, qu’il se fout un peu de vous.

En effet, le prétexte des vacances est trop facile

Quand on est quelqu’un d’honnête et de sérieux, on prend ses précautions avant d’enfiler son maillot de bain.

Comment ?

En réglant ses factures impayées avant le grand départ ou en programmant des virements bancaires.

Votre client vous dit qu’il ne peut pas vous régler vos factures parce qu’il est en train de bronzer ?

Eh bien, demandez-lui s’il en est de même avec son loyer, son crédit et son abonnement à internet :

« Donc si je suis votre raisonnement, vous ne les avez pas payés ce mois-ci ? »

Vous connaissez la réponse : bien sûr qu’il est à jour dans ses paiements, mois d’août ou pas !

Alors, pourquoi se permet-il de prendre des libertés avec vous alors qu’il paye rubis sur ongle ses autres créanciers ?

Pourquoi passez-vous en second plan après son opérateur de téléphonie mobile, son abonnement à Netflix et l’agence immobilière qui lui loue son appartement ?

L’explication est double :

  • D’une part ces créanciers lui ont un peu forcé la main pour qu’il les paye par prélèvement automatique.
  • D’une autre, votre client sait très bien que s’il s’amuse à ne pas payer en temps et en heure sa facture Netflix, ce dernier va lui couper instantanément son abonnement, sans ménagement et sans délai.

Quant à son agence immobilière, 2 jours seulement après la date d’échéance du loyer, elle va le bombarder de SMS de relance, le menacer de lui envoyer les huissiers et lui facturer des intérêts de retard.

Alors que vous… Vous, vous êtes plus cool, parfois un peu laxiste, il faut bien l’avouer.

Et le revers de la médaille, c’est que vos clients en profitent :

Au lieu de vous payer pour vous remercier de votre flexibilité et de votre empathie, ils vont au contraire prendre des largesses et se permettre de vous régler quand bon leur semble, sachant que de toute façon, vous n’allez pas faire grand-chose pour les en dissuader.

Il est temps que cela cesse, n’est-ce pas ?

Mais que faire, me diriez-vous ?

Pour commencer, il va falloir muscler et perfectionner votre stratégie de recouvrement de créances, si tant est que vous en ayez une.

Si vous n’avez aucune idée de ce que vous devez mettre en place, Le Recouvrement de Créances pour les Nuls est fait pour vous.

Ensuite, une fois que vous avez acquis les basiques du recouvrement, vous devez vous attaquer à la source du problème : sécuriser vos ventes.

L’objectif : empêcher ou limiter la création de l’impayé en le tuant dans l’œuf !

Pour cela, il existe 11 techniques faciles à mettre en place et qui dissuaderont vos clients « d’oublier » de vous payer vos factures.

Ces 11 techniques, je vous les enseigne dans la formation Combattre les Impayés à la Source.

La rentrée risque d’être compliquée, parfois périlleuse, pour beaucoup d’entreprises.

Alors, ne subissez plus et prenez les devant !

Réaliser un gros chiffre d’affaires, multiplier les contrats et les ventes ne sert absolument à rien si à la fin, vos clients ne vous payent pas ou le font quand bon leur semble.

N’oubliez jamais que le nerf de la guerre, quel que soit votre secteur d’activité, c’est l’argent, le cash.

Le reste est secondaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.