Ressources

Le recouvrement de créances, ça ne s’invente pas.

Improviser, être approximatif ou irrégulier vous fera perdre plus de temps qu’autre chose.

Voilà pourquoi, j’ai décidé de vous préparer quelques modèles de courriers qui vous aideront à mettre en place vos premières relances clients (ou à les améliorer).

Ces modèles de courriers sont 100 % gratuits et téléchargeables au format Word pour vous simplifier la vie.

Utilisez-les autant que vous le souhaitez, partagez-les, modifiez-les, bref, faites-en ce que vous voulez !

Courrier de pré-relance

Trop peu utilisée par les entreprises (et c’est dommage), la lettre de pré-relance est un courrier hautement stratégique dont l’objectif est triple :

  • Vous assurer que votre client a bien reçu votre facture.
  • Vous assurer qu’il l’a bien enregistrée et la payera à l’échéance convenue.
  • Vérifier qu’il n’y a pas un litige dont vous ignorez l’existence.

La pré-relance fait partie des 11 stratégies fondamentales que vous devez mettre en place afin de lutter contre les impayés de façon préventive. Je vous explique tout en détails dans ma formation « Combattre les Impayés à la Source. »

Courrier de relance n° 1

Le type de courrier qu’il ne faut surtout pas tarder à envoyer aux retardataires. Ce premier écrit informatif est indispensable et doit être systématique si votre objectif est de faire baisser le nombre de vos impayés.

Courrier de relance n° 2

Si votre client n’a toujours pas réagi, un second courrier de relance s’impose.

Mise en demeure de payer

On passe aux choses sérieuses. La mise en demeure est le courrier de relance le plus important. Il doit être envoyé avec accusé de réception. Son objectif est double :

  • Informer votre client que vous durcissez le ton (la fête est finie !).
  • Grâce à l’accusé de réception, détenir la preuve que vous avez bien relancé votre client (justificatif indispensable en cas de procédure justice).

Échéancier de paiement avec frais

Quand un client de bonne foi se retrouve dans une situation financière délicate, rien ne sert de l’enfoncer ou de le harceler. Lui proposer un paiement échelonné s’avère souvent la meilleure solution, autant pour vous, que pour lui. Je développe ce point dans ma formation « Les 7 Causes d’Impayés (et les solutions pour les contrer) ». Un pack de solutions qui vous permettra d’agir avec rapidité et efficacité quel que soit le motif de non-paiement de vos clients.

Le montant réclamé dans un échéancier doit inclure des frais annexes, comme les intérêts de retard. Mais à titre exceptionnel, si le client est une vieille connaissance, par exemple, vous pouvez l’en exonérer. Je vous ai donc préparé deux courriers d’échéancier : un avec les frais annexes, l’autre contenant seulement le montant de votre facture. 

Échéancier de paiement sans frais

Déclaration de créance

C’est notre lot à tous : parfois, l’un de nos clients se retrouve en redressement ou en liquidation judiciaire, faute de pouvoir honorer ses fournisseurs. La déclaration de créance vous permet de vous manifester et de faire valoir vos droits de créancier auprès du mandataire judiciaire.




Les 7 Causes d’Impayés : Pourquoi vos clients ne vous payent pas ?

En bonus, je vous offre un guide qui vous permettra de comprendre le comportement de vos clients et d’agir en conséquence pour récupérer votre argent plus facilement :